Le paquet européen vers une énergie propre

L’union européenne se positionne comme un acteur majeur pour combattre le réchauffement climatique. Pour aller vers une énergie décarbonée, l’UE a mis en place un paquet européen, un ensemble de huit textes appelés : « Une énergie propre pour tous les européens ».

Un des objectifs est l’efficacité énergétique : l’axe de progrès ne se limite pas à réduire la consommation globale mais aussi à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, en remplaçant les énergies fossiles par des énergies propres.

L’écologie passe par les énergies renouvelables : l’énergie du soleil  comme le photovoltaïque, l’énergie éolienne, l’énergie géothermique ou encore hydraulique, devront avoir un taux égale à 32 dans la consommation finale d’ici à 2030. Nous devons alors reconsidérer nos habitudes telles que nos déplacements mais aussi travailler sur la performance énergétique de l’habitat.

Ce nouveau cadre législatif devrait être favorable à l’investissement privé comme public. La France a vu ses émissions de gaz à effet de serre augmentées depuis 2014, nous devons donc prendre une nouvelle orientation notamment sur le sujet de l’électricité propre. C’est alors que le sujet embarrassant du nucléaire réapparait, une énergie décarbonnée et peu couteuse mais qui constitue à long terme un problème de stockage des déchets.

Le nouveau paquet européen mise aussi sur nous, eco-citoyen. Les textes déclarent privilégier la production délocalisée et l’autoconsommation par les particuliers (produire son énergie grâce au soleil avec notre suiveur solaire par exemple).

Pour conclure, le cadre pour le climat et l’énergie à l’horizon 2030 a retenu trois grands projets pour 2030: diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 40 %, augmenter la part des énergies renouvelables, améliorer l’efficacité énergétique d’au moins 27 %.